Connectez-vous S'inscrire

Finance islamique : le Sénégal remboursera 12,9 milliards de Fcfa de Sukuk le 18 juillet


Rédigé le 2 Juillet 2018 à 02:05 | 0 commentaire(s) modifié le 2 Juillet 2018 - 02:08


Le ministère sénégalais de l'économie, des finances et du plan a annoncé ce mercredi que le Trésor public sénégalais va procéder le 18 juillet prochain au paiement de la marge semestrielle et au remboursement total de son emprunt obligataire islamique dénommé «Sukuk Etat du Sénégal 6,25% 2014-2018». L'opération porte sur une enveloppe globale de 12,894 milliards de francs CFA soit environ 22,727 millions de dollars.
L'emprunt obligataire dénommé «Sukuk Etat du Sénégal 6,25% 2014-2018», le premier du genre émis par le Sénégal sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) date du 23 juin au 18 juillet 2014. D'une durée de 5 ans avec une date de maturité fixée au 18 juillet 2018, cette obligation islamique (Sukuk) prévoyait que l'émetteur, l'Etat sénégalais en l'occurrence, verse une marge de profit (en lieu et place d'un taux d'intérêt interdit par la loi islamique) aux souscripteurs à raison de 6,25% par an.

Rappelons que le «Sukuk Etat du Sénégal 6,25% 2014-2018» avait été un grand succès pour le Sénégal. Il devrait lui permettre de mobiliser une somme de 100 milliards de francs CFA soit environ 176,267 millions de dollars devant servir au pays au financement des projets de développement.


Finance islamique : le Sénégal remboursera 12,9 milliards de Fcfa de Sukuk le 18 juillet
Le trésor public de l'Etat sénégalais procédera le 18 juillet 2018 au paiement de la marge semestrielle et au remboursement total de son emprunt obligataire islamique dénommé «Sukuk Etat du Sénégal 6,25% 2014- 2018». D'après le ministère sénégalais en charge de l'économie, et du plan qui en a fait l'annonce, cette opération d'apurement de dettes porte sur un montant global net d'impôts de 12,894 milliards francs CFA soit environ 22,727 millions de dollars.
L'emprunt obligataire dénommé «Sukuk Etat du Sénégal 6,25% 2014-2018», le premier du genre émis par le Sénégal sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) date du 23 juin au 18 juillet 2014. D'une durée de 5 ans avec une date de maturité fixée au 18 juillet 2018, cette obligation islamique (Sukuk) prévoyait que l'émetteur, l'Etat sénégalais en l'occurrence, verse une marge de profit (en lieu et place d'un taux d'intérêt interdit par la loi islamique) aux souscripteurs à raison de 6,25% par an.
Rappelons que le «Sukuk Etat du Sénégal 6,25% 2014-2018» avait été un grand succès pour le Sénégal. Il devrait lui permettre de mobiliser une somme de 100 milliards de francs CFA soit environ 176,267 millions de dollars devant servir au pays au financement des projets de développement.
 la tribune d'afrique



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook