Connectez-vous S'inscrire

Hausse prix du ciment : l'arrêté du ministre Alioune Sarr piétiné


Rédigé le 8 Juin 2018 à 17:31 | 0 commentaire(s) modifié le 8 Juin 2018 - 17:38



Le ministère du Commerce a annoncé jeudi que l'Etat du Sénégal avait annulé l'augmentation de 5000 Fcfa sur le prix de la tonne de ciment. Selon le directeur du Commerce intérieur, cette hausse a été décidée de manière unilatérale par les trois cimenteries, sans concertation avec les autorités administratives.

Seulement, un tour dans les différents points de vente a permis de constater que la mesure prise par l'Etat n'a pas été respectée. Si les vendeurs pointent du doigt les fournisseurs, les clients ne comprennent pas pourquoi au Sénégal le ciment est si cher, alors qu'il y a trois concurrents dans le secteur.

Les vendeurs qualifient l'arrêté du ministre Alioune Sarr d'arrêté fantôme et l'appellent à quitter le confort de ses bureaux pour descendre sur le terrain pour toucher du doigt la réalité.



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook