Connectez-vous S'inscrire

Industrialisation de l’Afrique : La Bad et l’Onudi se donnent la main pour intensifier l’industrialisation de l’Afrique


Rédigé le 22 Mai 2018 à 11:33 | 0 commentaire(s) modifié le 22 Mai 2018 - 11:37


La Banque africaine de développement (BAD), et l’Organisation des Nations-Unies pour le développement industriel (Onudi), viennent de signer à Busan, un protocole d’accord pour intensifier leur coopération pour l’industrialisation de l’Afrique. L’accord a été paraphé par Akinwumi Adesina, président de la Bad et Pierre Philippe Scholtès, directeur à l’Onudi. C’est en marge des 53eme Assemblées annuelles de la Bad qui se déroulent du 21 au 25 mai.


Un accord de coopération lie désormais la Banque africaine de développement (Bad) et l’Organisation des Nations-Unies pour le développement industriel (Onudi).  Il a été signé  à Busan par Akinwumi Adesina, président de la Bad et Pierre Philippe Scholtès, directeur à l’Onudi. «En 2016, la Banque a lancé sa stratégie pour l’industrialisation de l’Afrique couvrant la période 2016 – 2025. 

Cette stratégie résulte d’un travail de collaboration avec l’Onudi et la Commission économique pour l’Afrique. La signature de ce protocole d’accord est importante pour la mise en œuvre de cette stratégie », a déclaré Akinwumi Adesina, président de la Bad. Il a ajouté que la Banque bénéficie déjà énormément de l’expertise de l’Onudi en matière de conception des politiques, de programmes et d’outils de connaissance en soutien aux efforts d’industrialisation de nos États membres. 
  
En 2017, confie M. Adesina, la Banque a alloué 1,2 milliards de dollars EU pour l’industrialisation en Afrique, notamment pour les projets relatifs aux opérations du secteur financier. 

«Réaliser le potentiel industriel de l’Afrique ne se fera pas par hasard; des partenariats forts, comme celui que nous venons de conclure, sont nécessaires »,  souligné Philippe Scholtès, directeur à l’Onudi. «Ce partenariat va créer de grandes opportunités et faciliter notre travail conjoint vers l’opérationnalisation de l’Idda III (2016 – 2025) », a-t-il dit. 

Ce nouvel accord vise à faciliter la coopération entre la Bad et l’Onudi sur des activités conjointes et d’intérêt mutuel dans des domaines tels l’agro-industrie, l’économie circulaire, la construction de parcs industriels, les investissements dans l’innovation et la technologie, le développement des entreprises, le commerce et le renforcement des capacités ainsi que l’accès aux sources de 
financement. L’accord s’aligne sur les priorités de la Banque, les High 5, l’Agenda 2063, la Troisième décennie du développement industriel de l’Afrique (Idda III), l’Agenda de développement durable des Nations Unies et l’Initiative du G20 pour l’industrialisation de l’Afrique. 

Les deux organisations ont déjà commencé à travailler ensemble dans le cadre des Programmes de Partenariat pays (Pcp). Ceux-ci aident à synchroniser les efforts de développement et de mobilisation des ressources en appui à l’accélération de l’industrialisation des pays membres. La Banque et l’Onudi ont récemment entrepris une mission conjointe au Maroc dans le cadre de l’application du Pcp et continueront d’étudier les opportunités de coopération dans la mise en œuvre de ce Pcp au Sénégal et en Éthiopie. La collaboration entre la Banque et l’Onudi couvre aussi l’établissement de zones de transformation des produits de certaines cultures dans un certain nombre de pays africains. 

Le protocole d’accord a été signé en marge des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement dont le thème est « Accélérer l’industrialisation de l’Afrique ». 
 lejecos
 



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

AFRIQUE CENTRALE : la situation économique reste difficile, selon le FMI

(Equonet-Dakar) - Les efforts déployés continuellement par les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et les institutions régionales ont contribué à éviter une crise immédiate, mais la situation économique reste difficile dans la région.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).