Connectez-vous S'inscrire

Innovation digitale : Banque Atlantique lance Ary, le 1er chatbot bancaire de l’Uemoa


Rédigé le 9 Avril 2018 à 11:28 | 0 commentaire(s) modifié le 9 Avril 2018 - 11:30


Toujours précurseur en innovation digitale, la Banque Atlantique, filiale du Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc entre dans l’ère du conversationnel et de l’assistance virtuelle avec le lancement de « ARY », le 1erChatbot bancaire de l’espace de l’Union Economique Monétaire Ouest Africain(UEMMOA).




Selon un communiqué, « ARY » est un robot utilisant l’intelligence artificielle pour permettre aux clients, d’interagir avec la marque via Messenger sur la page Facebook de la Banque Atlantique et le site web institutionnel « www.banqueatlantique.net  ». En mimant le langage humain, le bot facilite la recherche d’information et assure l’instantanéité des réponses aux requêtes des clients 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. La mission du chatbot « ARY », explique-t-on,  consiste donc à assister les clients. Il peut les aider à trouver une agence ou un guichet automatique par géolocalisation, indiquer les horaires d’ouvertures et les services disponibles, fournir des informations sur l’ensemble des offres de la banque. 

Les clients ont également la possibilité d’effectuer des simulations pour une demande de crédit, réaliser une conversion de devises etc. «Au-delà du caractère innovant du Chatbot, cet outil constitue pour la Banque Atlantique, un puissant levier de fidélisation et de développement de ses communautés sur les médias sociaux à travers une nouvelle relation digitale personnalisée et instantanée », lit-on dans le document. Habib Koné, Directeur général de la holding du Groupe BCP, Atlantic Business International a déclaré que « l’exploitation de l’intelligence artificielle fait partie de la stratégie d’innovation du Groupe BCP, qui garantit et recherche en permanence de nouvelles manières d’améliorer la qualité du service ».

La cérémonie de lancement a permis de fédérer un large écosystème composé de blogueurs influenceurs, médias digitaux et passionnés du digital confirmant encore une fois la capacité d’innovation du Groupe. La Banque Atlantique est le 3ème plus grand groupe bancaire de la zone Uemoa en termes de parts de marché. 
Lejecos



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).