Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

JEAN PIERRE SENGHOR, SECRETAIRE EXECUTIF CNSA : «245 000 personnes risquent d’être en situation difficile»


Rédigé le 13 Mars 2018 à 11:02 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Mars 2018 - 11:24


Jean Pierre Senghor, le secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire (Cnsa) estime qu’il faut faire la cartographie et maitriser les chiffres pour se prononcer officiellement. Toutefois, dit –il «qu’on connait le nombre de personnes qui risquent d’être en situation difficile: il s’agit de 30 000 ménages soit 245 000 personnes. «Tout le monde est en alerte et on doit tout faire pour ne pas être surpris. C’est pourquoi le Cnsa a sorti le système d’alerte précoce pour en faire une cellule à part entière pour se douter d’outils qui nous permettent d’agir et non de réagir».


(Ecofinance.sn Dakar) - Cependant, il pense que la situation n’est pas si grave.  «On est sûr que du fait de la pluviométrie qui un peu déficitaire dans le nord du pays, la situation est difficile actuellement  et la situation prochaine risque d’être très difficile.

Mais avant de se prononcer pour parler de choses qu’on ne maitrise pas, il faut faire ce travail très important de cartographie qui réunit tous les acteurs de l’Etat, les experts et tous nos partenaires technique pour analyser ces données. A la suite de ce travail on pourra se prononcer et poser les données sur la table de l’autorité pour trouver des solutions», dit le secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire. Pour lui, ce n’est pas la d’agiter des épouvantails, de crier pour le moment. 

Podor, Matam, Kanel et Ranérou en alerte 
«On a la cartographie de l’insécurité alimentaire dans le pays. C’est pourquoi les 4 départements de Podor, Ranérou, Matam et Bakel sont déclarés départements à surveiller  Ce sont des départements à surveiller. Mais quand on est sur une échelle qui va de 1 à 5 qui est la situation de désespoir de famine ; on ne peut pas être à un stade 1 et de dire qu’il y a la famine», poursuit-il.  Il demande de travailler ensemble pour avoir un bon système d’alerte dans le nord du pays qui est souvent menacé chaque année alors qu’il le fleuve et beaucoup de terres arables ; Il demande de travailler sur des solutions structurelles et durables. 

Avec Lejecos



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 05 décembre 2018

(Equonet-Dakar) - Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 05 décembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

CABO VERDE : le gouvernement dévoile sa nouvelle Stratégie de développement durable

(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Cabo Verde va organiser sa première Conférence internationale ‘’Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert’’ et un Forum sur les investissements au Cabo Verde afin de présenter à la communauté internationale et au secteur privé sa nouvelle Stratégie de développement durable (PEDS), annonce un communiqué de presse de la Banque mondiale. La même source précise que les deux évènements auront lieu les 11 et 12 décembre, respectivement au bureau de la Banque mondiale à Paris (France) et à la Chambre de commerce de Paris.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).