Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

La difficile voie de la reprise en Afrique subsaharienne


Rédigé le 22 Octobre 2020 à 14:39 | 0 commentaire(s) modifié le 22 Octobre 2020 - 19:43


(Equonet-Dakar) - Les décideurs politiques en Afrique subsaharienne sont désormais confrontés au défi supplémentaire de relancer leurs économies avec moins de ressources et des choix plus difficiles, écrit Abebe Aemro Selassie dans une contribution postée dans le blog du Fmi.


Dans nos dernières Perspectives économiques régionales  , nous prévoyons une croissance de -3% du PIB de l'Afrique subsaharienne en 2020, ce qui représente le pire résultat jamais enregistré pour la région. La baisse sera encore plus importante pour les économies dépendantes du tourisme et des exportations de matières premières. La croissance dans la région devrait rebondir modestement en 2021 à 3,1%, mais pour de nombreux pays, un retour aux niveaux de 2019 ne se produira pas avant 2022-2024.

Les pays de la région ont agi rapidement pour protéger leur population du pire de la crise, mais les mesures de verrouillage ont entraîné des coûts économiques et sociaux élevés. Les décideurs politiques en Afrique subsaharienne sont désormais confrontés au défi supplémentaire de relancer leurs économies avec moins de ressources et des choix plus difficiles.

Alors que la région se tourne vers l'avenir, l'incertitude quant à la trajectoire de la pandémie continue de peser sur une reprise durable.

Faire face aux contraintes politiques et aux choix difficiles

La principale priorité politique devrait être de sauver des vies et de protéger les moyens de subsistance grâce aux dépenses de santé et au soutien des revenus et des liquidités pour les ménages et les entreprises. Même avec des fonds limités, les décideurs ont agi rapidement avec ce qu'ils avaient.
Cependant, les pays de la région sont entrés dans la crise avec un espace budgétaire nettement moins important qu'avant la crise financière mondiale de 2008-09. Le soutien budgétaire lié au COVID-19 en Afrique subsaharienne a représenté en moyenne 3% du PIB - nettement moins que ce qui a été dépensé dans d'autres régions du monde.

Lire plus : https://blogs.imf.org/2020/10/22/sub-saharan-africas-difficult-road-to-recovery/?utm_medium=email&utm_source=govdelivery
Abebe Aemro Selassie




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Novembre 2020 - 11:12 L' élection américaine de 2020

Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 07 octobre 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 07 octobre 2020, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 juillet 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce mercredi 22 juillet 2020.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.