Connectez-vous S'inscrire

Makhtar Diop, nouveau vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures


Rédigé le 13 Mai 2018 à 10:13 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Mai 2018 - 10:16


Le Sénégalais Makhtar Diop est nommé vice-président de la Banque mondiale pour les infrastructures. Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er juillet 2018


(Ecofinance.sn) Makhtar Diop ne cesse de gravir les échelons au sein de la Banque Mondiale. Après six ans à la tête de la Région Afrique, où il gérait un portefeuille d’un montant de 70 milliards de dollars, il vient d’être nommé vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures.

Les services de l’institution internationale qui donnent l’information soulignent que cette vice-présidence regroupe les domaines du transport et de l’économie numérique, de l’énergie et du secteur extractif ainsi que le financement des infrastructures et les partenariats public-privé (PPP).

Dans ce poste stratégique, nouvellement créé, précise la même source, Makhtar Diop sera chargé des investissements de la Banque au niveau mondial dans le domaine des infrastructures et de développer des solutions durables pour combler le déficit en infrastructures dans les pays en développement et les pays émergents.

Une promotion de plus pour ce Sénégalais qui, au cours des six dernières années, a joué un rôle déterminant dans la mobilisation de financements privés pour soutenir le développement des infrastructures en Afrique, favoriser les écosystèmes d’innovation et accélérer l’adoption de nouvelles technologies.

Qualifié de champion des énergies renouvelables, Makhtar Diop a également encouragé les investissements dans ce domaine ainsi que l’inter connectivité régionale dans les secteurs de l’énergie et du transport.

Les services de la banque estiment qu’il apporte à ce poste sa connaissance approfondie des questions complexes liées au développement des infrastructures.

Pour rappel, M. Diop qui porte le flambeau du Sénégal sur l’échiquier international, a été notamment directeur du secteur finances, secteur privé et infrastructure pour l’Amérique latine et les Caraïbes.
Il a occupé le poste de directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Brésil où la Banque mondiale a aidé à financer la construction d’infrastructures importantes et a été directeur des opérations pour le Kenya, l’Érythrée et la Somalie.
 
Reconnu pour son leadership dans le domaine du développement économique et social, poursuit la même source, il a été désigné comme l’un des Africains les plus influents.



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook