Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Sécurité : Le Chef du Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM) visite le Sénégal


Rédigé le 1 Août 2018 à 16:09 | 0 commentaire(s) modifié le 2 Août 2018 - 12:02


Le général Thomas D. Waldhauser, Chef du Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM), a rencontré des hauts fonctionnaires lors de son premier voyage au Sénégal, du 30 juillet au 1er août 2018.


Sécurité : Le Chef du Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM) visite le Sénégal
Le Sénégal est un allié des États-Unis et en tant que partenaire diplomatique et économique régional, le principal soutien d'AFRICOM au Sénégal tourne autour du renforcement des capacités en sécurité maritime, maintien de la paix et lutte contre le trafic illicite.  
A son arrivée, le général Waldhauser a visité le Cooperative Security Location (CSL), au Camp Andalla Cissé de Dakar. Créé en partenariat avec le gouvernement sénégalais, le CSL est un site où les avions militaires américains peuvent se ravitailler et repartir dans le cadre de missions critiques dans la région. Par exemple, pendant la crise de l'Ebola en 2014-2015, les militaires américains ont travaillé ensemble avec le gouvernement du Sénégal pour utiliser le Sénégal comme station de départ, à travers le CSL de Dakar, pour l'opération United Assistance. 
Grâce à cette coopération avec le Sénégal, les États-Unis ont pu faciliter et accélérer le transport du matériel, de l’équipement et du personnel pour combattre l'épidémie et faire face à la crise humanitaire qui en résultait. 
  
Pendant le reste de sa visite, le général Waldhauser a rencontré de hauts militaires, pour discuter de la coopération militaire entre les États-Unis et le Sénégal. Les deux armées travaillent en étroite collaboration pour atteindre des objectifs communs tels que l'augmentation de la préparation pour le maintien de la paix et la sécurité maritime et contre le terrorisme et le trafic d'êtres humains. 
Le général Waldhauser est le quatrième Chef d’AFRICOM. Il a rejoint le Corps des Marines américains en 1976 et a mené une brillante carrière, notamment en tant que Commandant de la quinzième unité expéditionnaire des Marines en mission de combat en Afghanistan et en Irak, et a occupé des postes de direction au sein du département de la Défense des États-Unis. 
La redaction



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).