Connectez-vous S'inscrire

Grand Magal de Touba : 30% des pèlerins sont des jeunes


Rédigé le 7 Novembre 2017 à 15:26 | 0 commentaire(s) modifié le 7 Novembre 2017 - 16:13


Le Grand Magal de Touba draine chaque année des millions de personnes. Seulement, a démontré une étude des impacts économiques de cet événement, 30% de ces pèlerins sont constitués de jeunes.



structure des secteurs d’activités montre que les élèves et étudiants sont les plus représentés au Magal. Près de 30% des pèlerins sont représentés par les élèves et étudiants. Ce résultats est en conformité avec la structure des âges, marquée par une surreprésentation des jeunes, révèle l’étude sur l’impact économique du Grand Magal de Touba (GMT). 

Ce document parcouru par l’APS indique aussi que «les travailleurs du secteur informel sont très représentés avec 23,68% des pèlerins » ; «ceux du secteur public et privé représentent ensemble 14% des pèlerins».
 
Concernant le niveau d’étude des pèlerins, le document préfacé par le recteur de l’Université Alioune Diop de Bambey annonce qu’«au moins 90% des pèlerins sont instruits et 70% d’entre eux ont déjà fréquenté une école française. Il y a une forte représentativité de la population ayant le niveau d’étude secondaire». 

Et d’ajouter : «En effet, 31,29% des pèlerins enquêtés ont déjà fréquenté un établissement d’enseignement secondaire, 20,38% ont un niveau de l’élémentaire. Ce taux constitue une légère baisse par rapport à 2011 (23%)", précise le document. Celui-ci fait observer "une baisse de la population de pèlerins ayant juste fréquenté des Daaras, passant de 25% en 2011 à 14% en 2016». 

Le rapport de conclure : «Nous observons par contre une hausse des individus ayant suivi leur formation en arabe (3% en 2011 à 5% en 2016). La proportion de pèlerins ayant fait des études universitaires est assez forte avec 19%. Ce résultat est en conformité avec la faible représentation des pèlerins n’ayant aucun niveau d’instruction (10%)»



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

AFRIQUE CENTRALE : la situation économique reste difficile, selon le FMI

(Equonet-Dakar) - Les efforts déployés continuellement par les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et les institutions régionales ont contribué à éviter une crise immédiate, mais la situation économique reste difficile dans la région.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).