Connectez-vous S'inscrire

Pétrole et Gaz : « Il n’y a pas de problème de transparence… », précise le DG des Mines


Rédigé le 8 Juillet 2018 à 18:54 | 0 commentaire(s) modifié le 9 Juillet 2018 - 15:20



 Le Directeur général des mines sort enfin de son mutisme pour apporter des réponses suite à la polémique sur le gaz et le pétrole. Ousmane Cissé renvoie tous ceux qui veulent avoir de informations par rapport aux contrats et d'autres questions liées à ce secteur, au site web de la République du Sénégal. 

« Aujourd’hui dans le site web de la République du Sénégal, vous allez retrouver toutes les conventions qui étaient signées. Les dernières conventions qui ont été faites, les services sont en train d’être signées. Donc, il n’y a pas de problème de transparence», précise-t-il.

«Deuxièmement, ajoute-t-il, l’ITE est un service, une organisation mondiale indépendante regroupant des acteurs qui ne sont pas de l’Etat du Sénégal, qui ont dit que le Sénégal en terme de performance, en matière de transparence et de bonne gouvernance est le numéro 1 en Afrique ».
 
S’adressant à l’opposition, l’apériste soutient que l’opposition pose des questions sans chercher des réponses à ses questions ». Non sans indiquer que : « Les politiciens ont des idées en tout, mais ne savent rien du tout. En résumé, il ne faut pas être ridicule ».

Poursuivant, le Coordinateur communal de l’APR à Kébémer de souligner : « Si le ridicule ne tue pas des personnes, il peut tuer des institutions. Il faut qu’on sache respecter nos institutions. Ce pays est un pays bien gouverné, l’espace de dialogue est là, le président de la République appelle au dialogue, il faut y répondre ».
 
A l’en croire, le Président de la République, lors du dernier conseil des ministres, a instruit le PM, et le ministre en charge du pétrole de tenir compte de l’ensemble des recommandations et des contributions issus des concertations sur le pétrole et le gaz.

. «Donc, poursuit-il, ces recommandations vont être prises en compte dans le cadre de la rédaction du projet final sur la loi portant recommandation des revenus issus du pétrole et du gaz».
 
Pour M. Cissé, l’opposition n’a pas à se prononcer sur la question du pétrole et du gaz après son boycotté suite à l’appel fait par le président de la République à la concertation nationale sur cette question. « C’est ça qui est important. Vous ne pouvez pas être dehors, ne jamais être présent à des rencontres et dire qu’on doit prendre en charge quoi que ce soit. Vous n’avez rien dit. Donc ce qui a été dit pendant presque toute une journée, a été diffusé sur toutes les chaînes de télé et de radios et suivi par l’ensemble des Sénégalais, ils seront partagés et examinés avec le Parlement qui en dernier lieu devrait voter cette loi. Je pense que c’est une excellente initiative », avance-t-il.
.  



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook