Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

La soutenabilité de la dette gambienne continue de poser un problème majeur (FMI)


Rédigé le 7 Mai 2019 à 19:43 | 0 commentaire(s) modifié le 7 Mai 2019 - 21:06

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Selon le FMI, la soutenabilité de la dette de la Gambie continue de poser un problème majeur, compte tenu du niveau élevé de la dette publique et du service de la dette, ce dernier absorbant plus de la moitié des recettes intérieures.


La Gambie a enregistré de bonnes performances économiques. Selon les services du FMI, au cours des deux années qui se sont écoulées depuis la transition politique pacifique, son économie a rebondi, avec une croissance supérieure à 6½ pour cent en 2018, offrant ainsi de bonnes perspectives de croissance soutenue à moyen terme. L'inflation est tombée à 6½ pour cent fin 2018 et les réserves officielles brutes ont plus que doublé pour atteindre 2,7 mois d'importations potentielles.
 
Mais la dette fausse la note. D’après le FMI, la soutenabilité de la dette continue de poser un problème majeur, compte tenu du niveau élevé de la dette publique et du service de la dette, ce dernier absorbant plus de la moitié des recettes intérieures.
 
Le 24 avril 2019, la direction du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un programme surveillé par le personnel avec la Gambie couvrant la période allant de janvier à décembre 2019. Un SMP est un instrument informel et flexible de dialogue entre le Fonds personnel et un pays membre sur ses politiques économiques. Les SMP ne sont pas accompagnés d'une aide financière ni avalisés par le Conseil d'administration du FMI.
 
Le SMP de 2019 s'appuie sur le précédent, qui couvrait la période d'avril 2017 à septembre 2018. Le SMP précédent contribuait à améliorer la gestion des finances publiques, à augmenter les recettes intérieures et à renforcer le cadre de la politique monétaire. Les objectifs principaux du programme relatif au marché unique de 2019 sont de consolider ces gains et d'aider à ancrer la viabilité de la dette. 
 
Le programme visera à renforcer la mobilisation des recettes intérieures et la gestion des finances publiques, notamment en améliorant la gouvernance des entreprises d'État, tout en accélérant le rythme des réformes structurelles destinées à stimuler l'investissement privé afin de soutenir la croissance et de la rendre plus inclusive. Dans le cadre du programme relatif au marché unique, les autorités s'engagent à resserrer les contrats de dette extérieure et à rechercher principalement des financements sous forme de dons. 
 
Pour ce faire, ils élaborent une stratégie de désendettement à moyen terme (SDMT) et renforcent la gestion de la dette, notamment en renforçant la surveillance des risques budgétaires liés aux entreprises d'État. La politique monétaire restera axée sur la maîtrise de l'inflation et la garantie de la stabilité financière.

La Gambie est considérée comme en situation de surendettement extérieur et la restauration de la viabilité de la dette reste une préoccupation majeure. Les autorités poursuivent leurs discussions avec leurs créanciers extérieurs afin d'obtenir un allégement de la dette, également nécessaire pour catalyser un soutien supplémentaire des donateurs.
 
Une performance satisfaisante dans le cadre du programme relatif au marché unique devrait ouvrir la voie à un éventuel accord de facilité de crédit élargi avec le FMI, une fois que la viabilité de la dette sera rétablie.
 
 



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 07 octobre 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 07 octobre 2020, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 juillet 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce mercredi 22 juillet 2020.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.