Connectez-vous S'inscrire

Statistique : Amadou Ba salue l’adhésion du Sénégal à la Norme spéciale de diffusion des données


Rédigé le 21 Novembre 2017 à 10:14 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Novembre 2017 - 10:18


Pas de géant pour le secteur de la statistique au Sénégal. En effet, le Sénégal vient de célébrer à l’occasion du Conseil présidentiel sur l’investissement, son adhésion à la Norme spéciale de diffusion des données (NSDD) du FMI.



(Ecofinance.sn Dakar) -Selon Amadou Ba qui a donné la nouvelle, c’est l’aboutissement d’un processus qui aura duré presque deux années, durant lesquelles les informations sur la couverture, la périodicité, l’actualité de nos données économiques et financières, l’accès public à ces données, l’intégrité des données, et la qualité des données ont été appréciées, auditées et mises à niveaux par rapport aux exigences de la NSDD. 
«L’adhésion de notre pays à la NSDD a été préparée suivant une démarche structurée mise en place avec l’appui de la Banque africaine de développement en liaison avec le Fonds monétaire international», note le ministre de l’Economie et des Finances. 
  
D’après toujours l’argentier de l’Etat, le Sénégal est aujourd’hui le quatrième pays d’Afrique au Sud du Sahara à adhérer à cette norme, après l’Afrique du sud, l’Ile Maurice et les Seychelles. Il est, en outre, le premier à avoir transité du Système général de Diffusion de Données-amélioré (SGDD-a) à la norme spéciale de diffusion de données (NSDD). 
  
En effet, le FMI a mis en place, en avril 1996, la Norme spéciale de diffusion des données (NSDD) qui a pour objectif l'amélioration de la fréquence et du détail de diffusion des données des États membres. Elle s'inscrit dans la politique de promotion de la transparence des politiques publiques nationales en matière monétaire, budgétaire, économique et financière. La NSDD est désormais une norme de référence internationale qui sert notamment à évaluer les progrès réels en matière de transparence dans les politiques publiques. 
  
La norme comprend des indicateurs relatifs au secteur réel (comptes nationaux, indice de production industrielle, enquêtes de conjonctures, statistiques d'emploi, de chômage et de salaires, prix à la consommation et prix de vente industriels), au secteur budgétaire (comptes des administrations publiques, opérations du gouvernement central, dette de l'État), au secteur financier (comptes analytiques du secteur bancaire, comptes analytiques de la banque centrale, taux d'intérêt, indices des cours boursiers), au secteur externe (balance des paiements, réserves internationales, commerce extérieur, position extérieure, taux de change) et à la population.



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets





Facebook