Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Matam recèle un potentiel minier intéressant


Rédigé le 24 Janvier 2018 à 09:36 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Janvier 2018 - 16:40


Le potentiel minier de la région de Matam est jugé « intéressant » par le Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE).


Elle recèle, «entre autres, un important gisement de phosphates avec des réserves prouvées (à Ndendory et Ouali Diala) de l’ordre de 40 millions tonnes et un potentiel de plus de 100 millions de tonnes de phosphate de chaux de très grande qualité », indique-t-il dans un communiqué de presse.
 
Selon le comité qui a  tenu mardi une rencontre régionale de présentation des Rapports ITIE portant sur les années fiscales 2015 et 2016 à Matam, des lentilles de dolomie pulvérulente y sont également présentes.
 
«Les dolomies, constituées de carbonate de calcium et de magnésium, sont utilisées en tant que charge minérale dans de nombreuses applications: peintures et enduits, papiers, revêtements de sol et pour amender les terres acides », souligne le communiqué.
 
« A côté de ces deux grandes familles de minerais, des gisements marginaux d’argiles céramiques existent dans la région. Enfin, les matériaux de construction (sables, latérites) sont extraits dans la région ».
La Société minière de la vallée (SOMIVA), qui exploite le phosphate, a démarré ses activités dans la région au cours du 2ème semestre de l’année 2014.
La Société est entrée en pleine production avec des volumes de 416 366 tonnes de phosphates enregistrées en  2015. Un doublement de la production a été notée en 2016, soit 842 604 tonnes, dont 329 103 tonnes ont été exportées. La SOMIVA compte atteindre une capacité de production pleine de 1 200 000 tonnes en 2018.
D’autres entreprises sont également présentes dans la région de Matam et détiennent pour la plupart des permis de recherche. Il s’agit, entre autres, d’Amaafrique (Thilogne), de Mapathé Ndiouck (Orkadièré et Aoure), de Kanel Resources (Sud Kanel), de Nabadji Minerals Nabadji).



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 05 décembre 2018

(Equonet-Dakar) - Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 05 décembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

CABO VERDE : le gouvernement dévoile sa nouvelle Stratégie de développement durable

(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Cabo Verde va organiser sa première Conférence internationale ‘’Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert’’ et un Forum sur les investissements au Cabo Verde afin de présenter à la communauté internationale et au secteur privé sa nouvelle Stratégie de développement durable (PEDS), annonce un communiqué de presse de la Banque mondiale. La même source précise que les deux évènements auront lieu les 11 et 12 décembre, respectivement au bureau de la Banque mondiale à Paris (France) et à la Chambre de commerce de Paris.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).