Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Un plan de communication pour faire sortir le Waqf de l’ombre


Rédigé le 31 Janvier 2018 à 18:25 | 0 commentaire(s) modifié le 1 Février 2018 - 02:50


Mieux faire connaître le Waqf des Sénégalais : c’est le défi que s’est lancé Haute Autorité du Waqf. Elle a posé lundi l’acte marquant le coup d’envoi de sa campagne de communication.


Sa directrice Oulimata Diop a indiqué que l’atelier de sensibilisation organisé à l’intention des notaires, lundi 29 janvier 2018, « inaugure la mise en œuvre du plan de communication sur le waqf au Sénégal ». Selon elle, ce plan a « fait l’objet d’un accord d’assistance technique entre le Gouvernement du Sénégal et la Banque islamique de développement (BID) ».

 
Selon elle, « cette campagne de communication qui sera déroulée sur toute l’année 2018 aura pour buts de sensibiliser et d‘informer les différentes cibles sur le waqf, qui, il faut le reconnaître n’est pas bien connu de nos concitoyens.²

 

Le Sénégal a « décidé de promouvoir et développer le waqf depuis 2015 en adoptant la loi n° 2015- 11 du 6 mai 2015 relative au Waqf et en se dotant d’une autorité administrative indépendante chargée de la gestion des waqf publics », a-t-elle rappelé.

 

Le waqf a pour finalité de « trouver des ressources stables et durables pour lutter contre la pauvreté et réduire les inégalités sociales.  C’est donc un levier innovant de politique sociale et de solidarité qui a fait ses preuves dans le monde arabo-musulman et qui compte apporter sa contribution dans la lutte contre l’exclusion sociale et la réduction des inégalités sociales érigées au rang des priorités nationales ».

 

 

Selon elle, « compte tenu des prérogatives des notaires dans la phase de constitution des waqf et des diligences assignées par la loi, la tenue de cet atelier est d’une importance capitale dans l’opérationnalisation du waqf dans notre pays ».

 

« Dans ce cadre, il a pour principaux objectifs de sensibiliser votre profession sur le concept et le cadre juridique régissant le waqf, de renforcer vos capacités dans ce domaine afin de vous permettre de prendre en charge les missions dévolues par la loi, de sensibiliser et conseiller votre  clientèle sur le waqf », a-t-elle ajouté à l’endroit des notaires.

 
 



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 05 décembre 2018

(Equonet-Dakar) - Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 05 décembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

CABO VERDE : le gouvernement dévoile sa nouvelle Stratégie de développement durable

(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Cabo Verde va organiser sa première Conférence internationale ‘’Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert’’ et un Forum sur les investissements au Cabo Verde afin de présenter à la communauté internationale et au secteur privé sa nouvelle Stratégie de développement durable (PEDS), annonce un communiqué de presse de la Banque mondiale. La même source précise que les deux évènements auront lieu les 11 et 12 décembre, respectivement au bureau de la Banque mondiale à Paris (France) et à la Chambre de commerce de Paris.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).